Actu,Divers 14 septembre 2012 12 h 09 min

Un iPad de plus en plus présent dans le ciel…

Sans vous en rendre compte, ce sont tous les jours des milliers d’iPad qui volent au-dessus de nos têtes grâce à l’omniprésence de la tablette d’Apple chez les compagnies aériennes. Chez American Airlines, Qantas et EVA airways, on fait confiance intégralement à l’iPad maintenant et on vous en parle.

S’il est un secteur qui s’est très rapidement saisi de l’iPad en y voyant l’opportunité de s’en servir comme d’un outil professionnel c’est bien celui de l’aéronautique.

Sur notre site, nous vous avons déjà présenté de nombreuses initiatives où l’iPad sert pour les pilotes ou d’autres initiatives où l’iPad est placé dans les aéroports pour aider à rendre l’attente des passagers un peu moins longue.

Aujourd’hui (ou plutôt il y a quelques jours), nous apprenions que la compagnie American Airlines avait été la première à obtenir un accord de la FAA (Federal Aviation Administration) pour pouvoir utiliser la tablette d’Apple afin d’y glisser dessus tous les manuels de vol.

Petit rappel, l’ensemble des manuels de vol des équipages de chez American Airlines (qui détaille les procédures de décollage, atterrissage, mais qui sont aussi des manuels techniques) fait 15 kilos par avion.

Ce remplacement ne sera pas sans conséquence bénéfique pour la compagnie américaine puisqu’elle prévoit à terme une économie de 1,2 millions de dollars de carburants sur une année.

Pour le moment, ce remplacement ne concernera que les Boeing 777 de la compagnie mais au terme de l’année 2013, tous les avions de la flotte seront équipés de manuels numériques installés sur iPad.

Boeing en a profité au passage pour annoncer que son application OPT (Onboard Performance Tool) serait disponible dès la fin de l’année sur l’iPad. On rappelle que celle-ci est capable d’effectuer des calculs en temps réels pour les phases de décollage et d’atterrissage (en fonction de la piste et des conditions météorologiques).

C’est la compagnie aérienne australienne Qantas qui sera la première à installer cette application sur les iPad de plus de 130 avions de la flotte avant la fin d’année.

D’après Boeing, déjà plus de 80 compagnies aériennes se sont montrées intéressées par une telle application et sont venues se renseigner auprès de l’avionneur américain.

Enfin, il faut aussi rappeler que si l’iPad sert en cabine de pilotage, il est aussi utile pour le personnel navigant comme l’a souligné Apple lors d’un de ses sports publicitaires destinés au monde de l’entreprise.

La seconde compagnie taïwanaise, EVA Airways, y est mise en avant et s’en trouve félicitée pour l’utilisation de la tablette par son personnel en vue d’améliorer la sécurité et la qualité de service en vol.

Plus de 800 tablettes ont été déployées par la compagnie pour une grande partie du personnel avec des applications spécifiques qui permettent d’avoir des informations en temps réel (conditions météorologiques, liste des membres du personnel, manuels de vol, dernières informations en provenance des aéroports…)

Bref, plus que jamais l’iPad prend la voie des airs et son décollage physique par le biais des compagnies aériennes n’est pas sans rappeler son décollage auprès du grand public. L’iPad est un produit qui vole bien haut !

Tags:

Laissez un commentaire

requis

requis

optionel


  •