Actu,Divers 28 février 2013 18 h 07 min

Des difficultés à venir pour Apple ?

Malgré les incroyables résultats financiers d’Apple, celle-ci n’est pas épargnée par les critiques. En effet Peter Misek, un analyste de chez Jefferies a déclaré « Apple fera face à une période très rude ces deux prochaines années », dans une note dédiée investisseurs. On vous en parle plus longuement.

Si Apple reste l’une des entreprises leaders sur le marché des nouvelles technologies, les récentes déconvenues boursières ne pourraient être que les prémices de difficultés encore plus considérables à venir pour une entreprise qui a perdu son leader charismatique, qui peine à proposer de nouveaux produits audacieux et qui ne semble pas savoir comment s’imposer sur les marchés émergents.

apple qg Des difficultés à venir pour Apple ?

Voici les principales raisons qu’évoque l’analyste et qui sont reprises par Fortune :

— Les dépenses d’Apple vont certainement doubler au cours des deux prochaines années (environ 10 milliards de dollars de plus chaque année), car l’entreprise sera forcée de financer l’expansion de ses fournisseurs de puces électroniques et d’écrans tactiles et faire monter les capacités des serveurs du service en ligne iCloud.

— Le trésor de cash d’Apple pourrait être réduit de 10 milliards de dollars, on envisage aussi que 40 milliards de trésoreries de Cupertino pourraient être investis au cours de ces deux années si Apple prévoit d’étendre ses ventes d’iPhone dans des pays émergents comme l’Inde ou le modèle du micro crédit fait rage, cela consiste à prêter de l’argent aux consommateurs afin qu’ils achètent le téléphone.

— Les ventes internationales d’iPhone ralentissent considérablement surtout dans les marchés où le PIB par habitant est bas, Misek déclare à ce propos. « Nous pensons que les modèles de distribution alternatifs comme c’est le cas en Inde peuvent améliorer la croissance d’Apple, mais cela ne se fera pas sans un investissement initial. Cela entrainera une baisse de la trésorerie d’Apple sans avoir la garantie de s’imposer sur ce marché ».

La progression des ventes de smartphones de « contrefaçon » va s’accentuer de plus en plus, l’analyste cite l’exemple du Samsung Galaxy S3, une copie conforme du téléphone phare d’Apple, mais qui coûte le tiers du prix de l’orignal. Il déclare, « Nous pensons que ces téléphones très ressemblants vont forcer Apple à investir dans la technologie d’écran next-gen pour bien faire se différencier. »

Ces suppositions peuvent se révéler fondées lorsqu’on sait le manque d’inspiration que connaît Apple en ce moment, avec nouveaux appareils qui ne le sont pas vraiment. L’augmentation du prix de ces gadgets technologiques a aussi pour conséquence de détourner, parfois, les consommateurs de la firme à la pomme.

Pour ce qui est des marchés émergents, pour y séduire de nouveaux clients (et ils sont potentiellement très nombreux), Apple va devoir proposer un produit Low-cost même si Tim Cook ne l’entend pas de cette oreille.

Sauf à surprendre en renouvelant les gammes et en proposant de nouveaux produits abordables, Apple risque bien de connaître un passage délicat dans les semaines à venir, passage qui a déjà été sanctionné à la bourse avec une chute vertigineuse du titre ces derniers temps.

Tags:

Laissez un commentaire

requis

requis

optionel


  •