Actu,Divers 2 mars 2013 9 h 50 min

Brevet sur une charnière magnétique qui assemble deux iPad

Parmi la pléthore de brevets que dépose chaque année Apple, il en est certain que l’on regarde avec attention, car ils peuvent être à l’origine de bonnes idées ou d’astuces pour rendre l’utilisation de la tablette encore plus facile. Ce brevet qui permet d’assembler deux iPad ensemble est intéressant à bien des égards, on vous en parle.

Tous les ans, ce sont des centaines de brevets que dépose Apple et il faut bien se rendre compte qu’un grand nombre des idées brevetées ne se retrouveront jamais au sein de produits de la firme à la pomme… ou pas de si tôt.

Le dernier brevet qui a été découvert suscite toutefois un double intérêt, le premier parce qu’il concerne directement notre domaine, à savoir l’iPad et le second, car il permet à partir de deux tablettes de créer un nouvel appareil qui pourrait exploiter la capacité des deux iPad réunis.

Le principe de ce brevet est relativement simple et, à l’instar de la Smart Cover, se présente comme une charnière puissamment aimantée qui va permettre de faire tenir ensemble deux iPad, à la manière d’un livre ouvert.

brai 3 m Brevet sur une charnière magnétique qui assemble deux iPad

Justement, à la manière d’un livre nous pourrions nous retrouver avec un double écran dont on a déjà vu que des firmes comme Nintendo (avec sa console portable) exploitée le concept. Avec un double iPad mini, on se retrouverait avec un livre à double page ou une console à double écran qui pourrait se compléter l’un et l’autre sans être trop encombrant.

Pour cela, il faudrait que ce système aimanté soit aussi à l’origine d’une évolution du comportement de chacune des tablettes pour qu’elles ne soient pas autonomes l’une par rapport à l’autre, mais qu’elle fonctionne ensemble. On pourrait très bien imaginer que l’une des deux tablettes puisse servir de clavier tactile quand sur l’autre iPad apparaît l’écran de saisie, pratique pour les applications de bureautique.

Apple semble d’ailleurs s’intéresser fortement à ces aimants puisque d’autres brevets déposés récemment impliquent une connexion entre la tablette et un autre objet (voiture, support…) par le biais de la partie aimantée.

Si pour le moment le système d’aimant sert à mettre en veille et allumer l’écran, il n’est pas dit que dans un futur proche les fonctionnalités évoluent, même si cela risque de coûter cher pour en profiter… au moins le prix d’un second iPad.

Tags:

Laissez un commentaire

requis

requis

optionel


  •