Actu,Divers 24 mars 2013 10 h 22 min

Apple plus préventif sur les achats intégrés

Les achats in-app, achats intégrés au sein d’une application, sont souvent un sujet controversé chez les utilisateurs d’IOS. Entre les applications faussement gratuites ou celles qui sont remplies d’achat in-app, Apple a décidé de rajouter une mention supplémentaire sur iTunes afin de prévenir les usagers de leurs présences.

Ces derniers temps, les histoires d’achat de contenu in-app commandé sur l’App Store par des enfants sans l’accord des parents se multiplient. Ajoutons à cela les usagers mécontents de télécharger des applications dites gratuites dont on demandera de passer par la caisse pour en profiter pleinement.

Pour tenter de répondre à cette problématique qui a tendance à devenir gênante, Apple a décidé de prendre les devants en faisant mention sur iTunes comme sur l’App Store de la présence de contenus payants au sein d’une application.

Cela permet donc à toute personne qui télécharge une application de savoir qu’il y a au sein de celle-ci du contenu additionnel, payant.

temple Run 2 Apple plus préventif sur les achats intégrés

Apple, attaqué en justice aux États-Unis par des parents dont l’enfant avait téléchargé une grande quantité de contenu in-app s’était même engagée à rembourser la famille. Pour ne plus avoir à rééditer la chose sans arrêt, elle a pris les devants en améliorant sa signalétique.

Le texte annonçant la présence d’un contenu payant est placé juste à côté du bouton d’achat ou de téléchargement, histoire de faire en sorte que les utilisateurs puissent le voir.

Sur la version iPhone de ce message, présent sur l’App Store, le texte est même « mangé » en partie par le bouton d’achat ou de téléchargement d’une application. Un petit détail qui souligne justement qu’Apple n’a plus le sens du détail qu’elle avait encore il y a quelques années.

IMG 2173 Apple plus préventif sur les achats intégrés

L’utilisateur est ainsi mieux informé, et cela sert surtout à Apple à se prémunir à l’avenir en cas de nouvelles attaques en justice.

Tags:

Laissez un commentaire

requis

requis

optionel


  •