Actu,Divers 11 mars 2013 7 h 17 min

Apple cherche à breveter la vente de fichiers d’occasion

Revendre un livre, un disque, un DVD… voilà autant de choses que l’on ne peut plus faire depuis que tout s’est dématérialisé. Pourtant, cela fait maintenant un bon moment qu’Apple travaille sur une façon de mettre en place un système de revente, on vous en parle.

De la même manière que l’on achète un jour un disque que l’on a envie de revendre, car on ne l’écoute plus parce que l’on s’est désintéressé de l’artiste, il faudrait un jour pouvoir revendre les fichiers numériques que l’on stocke, mais que l’on ne souhaite plus garder.

La chose pourrait même être appliquée à la littérature, le cinéma et les séries ou mêmes encore les jeux sous forme d’applications. Pour le moment, rien de tel n’est possible, une fois l’achat effectué, ils sont votre propriété à jamais.

Le grand adversaire du fichier numérique, celui qui bien souvent en limite la possibilité de revente voir même de prêt, c’est le fameux DRM qui ne cesse de faire parler et que certaines sociétés n’ont pas hésité à abandonner, purement et simplement.

screen shot 2013 03 07 at 7 37 36 am Apple cherche à breveter la vente de fichiers doccasion

Depuis un bon moment déjà, Apple travaille sur la possibilité de revendre, voire même de louer des fichiers qui auraient été achetés en passant directement par les boutiques officielles de la firme à la pomme. Cela permettrait, entre autres, à Apple d’avoir un contrôle sur cette nouvelle vie donnée à ses fichiers, en espérant tout de même qu’Apple ne prenne pas une nouvelle commission au passage.

L’idée pour Apple serait surtout de négocier avec les éditeurs, les studios de cinéma ou encore les producteurs musicaux pour qu’un fichier puisse être revendu, pourquoi pas après une certaine période de vie ou en fixant un prix minimum afin de ne pas dévaluer le travail des artistes et des producteurs qui sont derrière tout cela. N’oublions pas que même si Apple aime passer en force, elle travaille en étroite collaboration avec de nombreux acteurs du domaine artistique et ne peut pas se permettre ce qu’elle veut sans un minimum de concertation.

Pour ce qui est du brevet déposé par Apple, celui-ci permettrait de laisser plusieurs empreintes sur un fichier numérique comme celle de vouloir revendre ce même fichier ou encore le nom du nouveau propriétaire.

Si la chose est donc largement possible, ce sont les acteurs de ce secteur qui ont les cartes entre les mains et qui pourront décider d’accepter ou non une telle éventualité. Autant vous dire que ce n’est pas encore demain que l’on commencera à acheter de la musique numérique d’occasion, mais ne jetez pas à la poubelle vos vieux fichiers numériques légalement achetés, vous pourriez bien être amenés à les revendre un jour ou l’autre sur iTunes !

Tags:

Laissez un commentaire

requis

requis

optionel


  •